Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/12/2012

Le calme après les tempêtes

Québec, Canada, neige, tempête, vent, glace, grésil, rafale, hiver

La fin du monde, c'est peut-être pour aujourd'hui finalement... En dix jours, nous avons déjà été confronté à trois tempêtes ! Comment est-ce possible qu'il n'y ait pas plus de meurtres ici ? Honnêtement, il faut avoir les nerfs sacrément solides pour supporter ce vent qui siffle sans arrêt pendant des heures, les pannes d'électricité, les routes blanches et les dunes de neige qui se forment en plein milieu de la route... Pendant la période la plus forte de la tempête, quand on se prend les rafales en plein sur la maison, tout vibre ! Et puis, on ne voit plus à quelques mètres, quand il fait encore clair, il fait blanc au sol, blanc devant, blanc en l'air, blanc sur les côtés !

J'ai hâte d'entendre à nouveau ce silence qui règne après la tempête, quand le soleil revient sur la neige brillante et croûtée... En attendant, j'écris et je pense à ceux qui me suivent régulièrement sur ce blogue. Mes nerfs vous remercient.

18/12/2012

De l'intérêt des balises

Québec, Canada, balise, neige, tempête

Pendant tout le mois de novembre, nous avons assisté avec étonnement et un peu d'appréhension aux préparatifs de l'hiver. Chemins balisés, gazons recouverts de bâches, galeries des maisons emballées, fenêtres barrées par des planches..., cela finissait par en devenir stressant !

Aujourd'hui, au moment de la deuxième tempête hivernale, je comprends mieux l'intérêt des balises... Il est devenu impossible de déterminer où s'arrête l'allée et où commence le jardin. On avait une bordure en blocs de pierre d'une hauteur de 50 cm, disparue sous les vagues de neige qui atteignent déjà un bon 80 cm (pour arrondir on dira aux environs de 3 pieds) par endroit.

Remarquez que la photo date déjà d'il y a quelques semaines... Ceci explique cela.

N'empêche, la sensation d'engloutissement est très particulière. On se demande quand cela va se terminer (je sais, je sais, seulement en avril) !

12/12/2012

Le jeu des questions

Depuis notre installation il y a six mois (déjà!), je ne cesse pas d'avoir les sens en éveil, d'avoir l'esprit ouvert et... de me poser dix mille questions. La liste ci-dessous en surprendra plus d'un (et moi la première). Finalement, c'est devenu un jeu: une question par jour et trouver la réponse. J'ai essayé de collecter les quelques questions les plus "débiles" que je me suis posées. Vous constaterez que je dois avoir eu des lacunes au cours de sciences... et que vivre à la campagne au Québec offre des perpectives insoupçonnées:

- Le ver de terre est-il un insecte ?

- Combien de temps vit une mouche ?

- Les étourneaux sont-ils carnivores ?

- Les fourmis existent-elles au Québec ?

- Comment peut-il y avoir un poivron vert dans un poivron rouge ?

- Si on donne des noms aux tempêtes, comment ça fonctionne ?

- C'est quoi la différence entre un typhon, un ouragan et une tornade ?

- Tiens, on donne des prénoms aux variétés de pommes de terre, pourquoi ?

- Les orignaux ont-ils tous des bois ?

- Où va-t-on mettre nos poubelles en hiver ?