Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/04/2013

La vie est un éternel recommencement

Il faut que je vous dise, j'ai encore du mal à m'en remettre. Après avoir écrit la note ci-dessous, j'étais en train de choisir la photo quand j'ai découvert celles que vous voyez ci-dessous. J'avais photographié deux bateaux qui sont passés à quelques jours d'intervalle. C'est en comparant les photos que j'ai remarqué les noms qui étaient à l'avant des deux bateaux (je précise qu'ils allaient dans le même sens quand je les ai vus! pour ceux qui ont du mal à distinguer: sur l'un c'est Montréal, sur l'autre Belgium). Et après cela, on me dira que les signes n'existent pas...

Québec, Canada, immigration, Belgique, bateau, déménagement, déménageur, nettoyage, conteneur, emballage

Québec, Canada, immigration, Belgique, bateau, déménagement, déménageur, nettoyage, conteneur, emballage

Voici donc la note écrite avant le choix des photos:

C'est officiel! Nous avons trouvé le déménageur et sommes repartis dans les cartons, l'emballage des meubles, la vente de nos électros, l'organisation pour le voyage, les papiers... Alors qu'il nous a fallu plusieurs mois (si pas plusieurs années!) pour organiser tout cela en Belgique, je m'épate ici. Cette expérience aura été plus que bénéfique pour développer mon intuition et réapprendre à prendre des décisions rapidement.

On garde ça? Non! Plus besoin! Hop, poubelle! Bouf, quel apprentissage!! Les papiers qui traînent, non je ne veux plus en avoir trois tonnes. J'avais écrit déjà sur la libération que procure le nettoyage, comme après un long hiver au moment du printemps (tiens!), on aime faire "le grand ménage". Vider une maison n'est pas rien, il n'est donc pas question de la remplir à nouveau comme un oeuf!!

Ce qu'on a réalisé en plusieurs mois en Belgique, nous le faisons en un mois, tout cela entrecoupé de 5 à 7 entre amis pour dire aurevoir, de petites balades au soleil, de chants d'hirondelles qui sont arrivées et du cri des oies qui nous disent "vous aussi vous partez, ce n'est qu'un éternel recommencement...".