Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/04/2013

Le temps des sucres

Québec, Canada, immigration, temps des sucres, érable, eau, coulée, froid, température, gel, érablière, cabane, arbreJ'aurais manqué à tous mes devoirs en ne mentionnant pas cette période importante! Cela fait plusieurs jours que je dois me lancer mais 1° le moral ne suit pas 2° le printemps se laisse désirer ou plutôt l'hiver joue encore les prolongations par soubresauts. Du coup, mon sujet tombe à l'eau un jour sur deux.

Le temps des sucres.... Mmmmmm. La période la plus gourmande sans doute. C'est le moment où on voit apparaître les chaudières accrochées aux érables, les gens qui organisent les "partys" dans les cabanes à sucre. Dans la méthode traditionnelle, l'eau d'érable coule naturellement dans les seaux (le principal est d'avoir des températures bien positives en journée et négatives la nuit, les coulées peuvent donc varier ou être interrompues), et on les vide régulièrement pour faire chauffer le liquide qui deviendra du sirop. La méthode "moderne" pompe l'eau avec un système de tubes qu'on voit d'ailleurs très bien passer d'un arbre à l'autre quand on traverse une érablière.

Nous avons eu la grande chance de pouvoir goûter à de l'eau qui sort directement de l'arbre. Légèrement sucrée, elle laisse en bouche un arrière-goût légèrement terreux. C'est très spécial de "boire de l'arbre"! On se sent tout petit et intimidé. Une belle expérience!

01/03/2013

L'hiver n'est pas fini

Tout le monde le dit: après les tempêtes et les grands froids, c'est maintenant que l'hiver est le plus dur à supporter car il s'étire et tire en longueur jusqu'en avril. Aujourd'hui, c'est tempête... Même si les températures sont plus clémentes (limite sous zéro), le déneigement est encore d'actualité!

21/01/2013

Le complexe de l'oignon

Québec, Canada, Belgique, féminité, froid, glacial, bibendum, couches, gel, hiver, froid, main, vêtementsCette semaine, les températures seront glaciales. Quand je dis glaciales, c'est en songeant évidemment aux températures ressenties qui vont tourner autour des -30° (j'ai déjà évoqué Eole pour ne pas le citer). Il est donc crucial de s'habiller en conséquence pour mettre le nez dehors, pour sortir sa voiture du garage, aller chercher son pain... Depuis le début de l'hiver, les couches s'accumulent. Au début du mois de décembre, j'étais à trois, je suis à sept ! Et encore, tout dépend des zones. Les points faibles restent malheureusement les mains que je n'arrive pas à maintenir au chaud.

Même si cela paraît quelque peu matérialiste d'avoir ces considérations, je me demande depuis quelque temps comment je peux être féminine en étant "Bibendum". Mes cheveux sont "splotchs" dès que je porte un bonnet, ma peau est sèche, j'ai l'impression d'être un chargeur d'électricité à moi toute seule!

J'ai emporté de Belgique pas mal de vêtements que je mettrai sans doute rarement, que je n'ai d'ailleurs pas encore portés depuis mon arrivée. Ils me manquent... (je répète, c'est très matérialiste, vous m'excuserez!). Je comprends mieux pourquoi les jupes sont sorties dès les premiers beaux jours pour pouvoir en profiter un maximum. En attendant, le complexe de l'oignon me taraude.