Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/03/2013

Jamais contente

En Belgique, il n'est pas concevable de manquer d'humidité. Il est connu que dans ce pays, il pleut tout le temps ! Il faut dire que vu de l'extérieur, c'est un peu l'impression que cela donne.

Arrivés en juin, au début de l'été, nous n'avons pas vraiment souffert du manque d'humidité à ce moment-là. Au contraire, l'été a été chaud et moite. Les maisons comme les voitures sont souvent équipées d'air conditionné d'ailleurs. En débarquant de Belgique où le taux d'humidité est assez élevé de façon constante, on peut donc difficilement comprendre et imaginer ce que provoque le manque d'humidité: nez sec, gorge sèche, peau sèche, yeux secs... Les symptômes sont un peu les mêmes que ceux qu'on ressent quand on voyage en avion pendant quelques heures. Sauf que c'est permanent. Et je ne parle pas de l'électricité statique qui m'a empêchée de mettre certains vêtements parfois. Mettre le nez dehors ne règle en général rien car le froid sec n'apporte pas l'humidité qu'il faut, à moins de se rouler dans la neige ! Un des grands points positifs de cette absence d'humidité, devinez: plus de douleurs au dos, plus de problèmes de rhumatisme ! On ne peut pas tout avoir.

Les derniers jours ont été sans doute plus humides car moins froids. La neige fond et on annonce même de la pluie. Je vais peut-être pouvoir bientôt ranger dans un placard cet engin bruyant: l'humidificateur ! Et alors, me plaindre à nouveau car il fera trop chaud et moite...

Québec, Canada, Belgique, immigration, humidité, sécheresse, humidificateur, rhumatismes, symptômes, hiver, été

16/07/2012

Les maringouins m'adorent !

Réveil brutal cette nuit par une sensation désagréable à la main. Les conséquences d'un temps chaud et humide se font sentir le soir, la nuit et maintenant aussi en journée. Je crois que je dois être fort appétissante pour ces petites bestioles que l'on appellerait moustiques en Belgique. Mais évidemment en version XXL. Résultats: des gourmes partout chaque fois que j'ai une piqûre. Il paraît que c'est comme ça au début de l'intégration, parce que le corps doit apprendre à se défendre et à créer sa propre immunité face à ces bestioles. Je patiente donc en tentant de me soulager avec des crèmes... car le côté préventif n'a pas l'air très efficace. Je crois que je vais oublier l'essence de citronnelle (et peut-être aussi le sirop d'érable !).

11/07/2012

Une histoire de tonte

J'avais déjà parlé de la chaleur au Québec. Je ne reviendrai pas sur la température qui est à la limite du supportable quand on n'est pas dans un centre commercial ou dans une piscine, selon le point de vue. Mais il y a aussi les effets sur la nature de ce temps ensoleillé, chaud et humide, et plus particulièrement sur le gazon. Ce qui provoque évidemment des conséquences sur les tontes. Jusque-là, c'est comme en Belgique.

Lire la suite