Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/03/2013

Plus blanc que blanc

Québec, Canada, Belgique, immigration, lessive, sécheuse, laveuse, machine à laver, séchoir, linge, vêtements, propreté, blanc, fabrication, produit à lessiver, détergentAu moment de notre installation et de l'achat des électros usagés (laveuse, sécheuse, traduction= machine à laver, séchoir), j'ai essayé de comprendre leur fonctionnement, et mes vêtements aussi. Mais plus de 6 mois après les premières lessives, je dois avouer que je ne suis toujours pas capable de comprendre pourquoi mon linge ne ressort pas complètement propre de la machine, pourquoi je ne sens RIEN alors qu'il y a un parfum dans le produit de lessive et pourquoi surtout mes vêtements sont mis parfois en charpie, complètement désintégrés.

Des monstres..., je pense qu'il doit y avoir des monstres dans ces machines monstrueuses. Elles font un bruit infernal, on doit les charger par le dessus et elles ingurgitent le tout dans une grande centrifugeuse. Bon, je sais qu'il existe des machines avec l'ouverture latérale, plus récentes, mais les anciennes ont l'air d'être plus solides que les nouvelles dont la durée de vie est sans doute programmée à deux ans tout au plus.

Autre problème: la température de l'eau. A l'époque où je faisais mes lessives en Belgique, la machine me permettait de choisir un programme jusqu'à 90° au moins. Notamment pour le blanc, qui n'est donc jamais vraiment blanc ici car l'eau de la machine est celle qui vient du chauffe-eau, sans plus.

Dernière hypothèse: mes vêtements viennent d'Europe, ils n'ont donc peut-être pas été conçus pour les lessives d'Amérique du Nord, avec les détergents de ce continent qui ont à mon avis tendance à bouffer littéralement le tissu.

Je critique, je critique, mais finalement, à quoi cela sert-il de vouloir être propre alors que deux minutes dehors et un contact avec la voiture suffisent à salir la veste, le pantalon, les bottes, les gants... ?!

Remarquez que je ne suis pas du tout ronchon aujourd'hui... Et dire que c'est le printemps !